Faire fructifier son épargne grâce aux intérêts composés

Si vous investissez l'argent que vous épargnez, vous pouvez le faire fructifier en obtenant un rendement sur votre investissement. Votre argent croîtra plus rapidement si vous ajoutez les intérêts que vous gagnez (votre rendement) au montant que vous avez initialement investi. C'est ce qu'on appelle l'intérêt composé. Que vous investissiez dans des placements garantis ou non garantis, vous pouvez capitaliser les intérêts que vous recevez grâce aux intérêts composés.

Comment fonctionne l'intérêt composé

  • Intérêt simple : Si vous avez un placement de 100 $ au départ et que vous gagnez 5 % d'intérêt par an pendant deux ans sans réinvestir le revenu d'intérêt, après deux ans, vous aurez 110 $. En d'autres termes, vous aurez les 100 $ initiaux plus les 5 $ d'intérêts gagnés pour chacune des deux années où votre argent a été investi.

  • Intérêts composés : Votre solde de départ est recalculé après chaque année lorsque vous réinvestissez les intérêts gagnés. Avec les intérêts composés, vous aurez 110,25 $ après deux ans. La première année, vous gagnerez 5 $ d'intérêts sur votre placement, ce qui portera votre solde de fin d'année à 105 $. Ces 105 $ seront ensuite réinvestis pendant une autre année à un taux d'intérêt de 5 %, ce qui vous rapportera 5,25 $ d'intérêts la deuxième année. 

L'exemple ci-dessus n'est peut-être pas spectaculaire. En fait, 25 cents supplémentaires sur votre compte ne feront pas une grande différence. Cependant, au fil du temps, si vous continuez à épargner, les intérêts composés peuvent vraiment s'additionner.

Comment fonctionne l'intérêt composé pour un placement garanti


Exemple : Vous avez 10 000 $ à investir pendant trois ans dans un certificat de placement garanti à un taux d'intérêt de 2,5 % composé annuellement (c'est-à-dire que votre rendement est ajouté au placement à la fin de chaque année). Voici ce qui se passe pendant ces trois ans :

À VENIR

 

 


Comment fonctionne l'intérêt composé pour un placement non garanti ?


Les placements tels que les comptes d'épargne, les certificats de placement garanti et les obligations produisent des intérêts. Avec ces types de placements, vous savez exactement combien d'argent vous allez gagner.

Vous pouvez également profiter de l'intérêt composé en réinvestissant vos gains dans d'autres types de placements, comme les actions, les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse.

 

Si vous détenez l'un de ces placements dans un compte enregistré tel qu'un régime enregistré d'épargne-retraite ou un compte d'épargne libre d'impôt, vous pourriez être en mesure de réduire ou même d'éliminer l'impôt que vous devrez payer sur vos gains.

Exemple : Vous avez 10 000 $ à investir pendant trois ans. Comme votre tolérance au risque est élevée, vous décidez d'investir cet argent dans un fonds commun de placement.

 

Vous réalisez des gains de placement de 5 % la première année, des pertes de 1 % la deuxième année et des gains de 7 % la dernière année.

 

Chaque année, vous obtenez un revenu de votre placement sous forme de distributions. Si vous décidez de réinvestir ces distributions en achetant d'autres parts, voici les gains et les pertes que vous réalisez au cours des trois années :

À VENIR

 

 

Les intérêts composés : le revers de la médaille

L'intérêt composé peut aussi jouer contre vous, par exemple si vous ne payez pas la totalité du solde de votre carte de crédit. Vous êtes alors obligé de payer des intérêts sur le montant restant.

 

Ensuite, si vous ne payez pas la totalité de votre solde le mois suivant, l'intérêt que vous devez payer est calculé sur la totalité du montant dû, y compris l'intérêt porté à votre compte le mois précédent.

 

En d'autres termes, au lieu de gagner des intérêts sur des intérêts comme dans les exemples d'épargne ci-dessus, il faut payer des intérêts sur des intérêts lorsque vous avez une dette.

La règle de 72


La règle de 72 est un moyen rapide d'estimer le temps qu'il vous faudra pour doubler le montant d'un investissement grâce aux intérêts composés. Il suffit de diviser 72 par le taux d'intérêt annuel applicable à votre investissement. Bien que la règle ne donne pas toujours un résultat exact, elle fonctionne généralement bien lorsque le taux d'intérêt est inférieur à 20 %. Si le rendement de votre investissement n'est pas garanti et fluctue, le temps nécessaire pour doubler le montant de votre investissement peut également varier.

Exemple : Le rendement annuel que vous espérez obtenir sur votre investissement est de 6 %. Selon la règle du 72, il vous faudra 12 ans pour doubler le montant investi (72 divisé par 6) si vous réinvestissez les revenus d'intérêts ou les distributions.

 

Ce qu'il faut garder à l'esprit !


Plus votre horizon de placement est long, plus votre épargne peut croître.

Que faire ?


Utilisez notre calculateur d'intérêts composés pour voir combien de petites économies peuvent s'accumuler au fil du temps.